Vivre avec des kilos en trop, que ces kilos se comptent en dizaines ou à l'unité, c'est un combat parfois quotidien. C'est pourquoi j'ai eu envie de confier quelques pensées. Peut-être rencontreront-elles celles de frères ou soeurs de poids. J'ai 34 ans, je ne suis pas obèse mais en surpoids, je suis parfois juste ronde, souvent tout de même grosse. Le yo-yo c'est tout moi. Depuis l'âge de 10 ans j'ai dû tenter tous les régimes succombé à tous les pièges du marketting pour gros. Aujourd'hui, après des crises de larmes, des années à me cacher sous des vêtements trop larges et à me déshabiller en loucedé, je me sens presque bien dans ma peau. Pourtant, je ne perds jamais de vue ces kilos maudits. J'essaierai tous les jours ou presque de vous livrer une pensée de grosse ou de ronde. Et puis ne soyons pas monomaniaque, peut-être aussi je confierai d'autres énervements ou ravissements.