Aujourd'hui, intestins en vrac et ventre en bouillie. Etat désagréable s'il en est. Et pourtant, je le confesse, oui, je l'avoue, je ne peux m'empêcher de me réjouir...un tout petit peu.

La gastro signifie en effet quelques grammes en moins. Oui, je sais, ce sont des kilos vite repris et souhaiter de se sentir si mal est une hérésie. Mais voilà, chaque année à cette époque, la ronde se dit qu'à tout prendre, elle préfère la gastro-entérite à la grippe.

Confidence pour confidence, puisque nous en sommes aux confessions des tocades honteuses, j'ai longtemps rêvé d'attraper le vers solitaire.

Voilà qui est dit...