22 mars 2006

Une ronde dans la foule

Lorsque la ronde est dans un endroit bondé, comme un bus, un bar branché, une salle de concert ou que sais-je, et qu'elle doit se rendre d'un point A à un point B, et bien croyez le ou non, c'est l'angoisse. Non qu'elle soit agoraphobe ou qu'elle craigne les endroits confinés. Elle est juste paniquée à l'idée de devoir se frayer un chemin. La plupart du temps, c'est une peur injustifiée, dans une foule on ne remarque pas forcément les gens gros, faute de recul. Pourtant, au fur et à mesure de sa difficile et lente progression, la... [Lire la suite]
Posté par Caroline71 à 14:16 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

10 mars 2006

Le graal des bottes

Jusqu'il y a peu, le magasin de chaussures était un des seuls dans lequel la ronde entrait sans appréhension. Bien sûr, ses pieds potelés ne lui permettaient pas toutes les excentricités, et s'entendre déclarer sur un ton définitif qu'elle avait "le coup de pied large" lorsqu'elle essayait des ballerines ou autres escarpins un peu fins, ne la remplissait pas de joie. Mais bon, la ronde s'y était fait. Et puis le temps est venu de la mode des bottes. Les cavalières, camarguaises, santiags... Le graal de la ronde.... [Lire la suite]
Posté par Caroline71 à 09:57 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
04 mars 2006

La corde à noeuds

Les cours de sport étaient à la ronde ce que les contrôles de maths sont aux nuls en algèbre ou les dictées aux dislexiques: un enfer. Et le mot n'est pas assez fort. Le calvaire commençait dès les vestiaires où il fallait enfiler l'atroce survêtement. La ronde se changeait dans un coin, le plus vite possible, tremblant à l'idée que les garçons, craints et haïs de la 6ème à la terminale, fassent leur apparition. Ces derniers, atroces avortons boutonneux, cherchaient en effet par tous les moyens à reluquer les filles en culottes et... [Lire la suite]
Posté par Caroline71 à 18:50 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
04 mars 2006

Profs de gym

Parmi les profs de gym de la ronde, il y eut un militaire parachutiste viré de l'armée, un footballeur raté, un marathonien frustré et une quantité de femmes qui auraient manifestement voulu être des hommes, à en juger la longueur des poils de leurs mollets. Dès le premier cours de l'année, tous ces êtres aigris identifiaient la ronde comme bête noire potentielle. Elle leur servit durant toute sa scolarité de faire-valoir, d'exutoire et de défouloir. En braquant les projecteurs sur sa nullité, le prof de gym déclenchait facilement... [Lire la suite]
Posté par Caroline71 à 18:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
03 mars 2006

Mercredis chagrin

Je crois que je pourrais publier le black book des nutritionnistes. A 13 ans, j'en voyais déjà un. Le mercredi, mes copines allaient à la danse, prenaient des cours de dessin ou même, ne faisaient rien. Moi j'allais chez le médecin des gros. A l'heure des premiers flirts, je montais sur la balance et redoutais les reproches exaspérés du contrôleur de kilos. Qui m'expliquait que je n'étais pas juste ronde, enveloppée, ou grassouillette, mais bel et bien obèse. Quand je sortais de son cabinet, mon moral était si bas que je me... [Lire la suite]
Posté par Caroline71 à 10:47 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
21 février 2006

Achats à proscrire: les vêtements trop petits

En tête des erreurs typiques d'une ronde à ne pas commettre, figure l'achat d'un vêtement trop petit de deux tailles, "mais qui ira très bien après un petit régime". Pourquoi, me direz-vous, la ronde ne pourrait-elle parier sur un tel amaigrissement ? Pourquoi ? Et bien parce que la ronde devrait se souvenir qu'elle est perpétuellement en cours de régime et que les restrictions quotidiennes qu'elle s'impose lui permettent tout juste de ne pas grossir. Or, pour perdre une taille, il faut compter deux-trois kilos en moins.... [Lire la suite]
Posté par Caroline71 à 16:25 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
18 février 2006

Le jean fétiche

La ronde est comme les autres filles, elle a un jean fétiche. Il est son baromètre, plus fiable encore que sa balance. Certains jours, il lui va comme un gant. Elle ne se lasse alors pas de passer sa main entre sa taille et le denim, se délectant de cette sensation si rare pour une ronde: flotter dans son pantalon. Elle se sent prête à conquérir le monde, et pourrait avoir toutes les audaces. Elle marche dans la rue d'un pas assuré, fière de son cul juste moulé. Le plus étonnant, c'est qu'il faut l'avouer, son potentiel de séduction... [Lire la suite]
Posté par Caroline71 à 16:07 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
16 février 2006

Sous les jupes des rondes

"Le printemps arrive, les filles vont se dévêtir et les jupes vont raccourcir", se réjouissaient récemment deux amis. Oui, le printemps arrive. Et cette nouvelle est loin de ravir la ronde... Avec les beaux jours, il faudra dire adieu aux grands pulls et manteaux qui certes ne cachent rien mais sont autant de remparts entre son corps et les regards inquisiteurs. Au revoir aussi, les bottes moulantes qui galbent le mollet. Qui dit chaudes journées dit aussi jambes nues. Terminé, l'effet ventre plat des collants... [Lire la suite]
Posté par Caroline71 à 16:31 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
13 février 2006

Humiliations d'une ronde

Petit palmarès des humiliations de rondes - Se voir proposer une place assise dans le bus par une personne bien intentionnée qui pense que tu es enceinte (déjà développé plus bas dans "transports en commun") - Dans le même genre, un ami que tu n'as pas vu depuis longtemps pose la main sur ton ventre et te lance "toi, soit tu as mangé trop de chocolat  soit tu nous fais un petit !"... En règle générale, tu as VRAIMENT mangé trop de chocolat. Ou même pas... - Se faire traiter de grosse par des crétins... [Lire la suite]
Posté par Caroline71 à 11:19 - - Commentaires [12] - Permalien [#]