21 juillet 2006

Relooking

J'y pensais, Radi l'a fait. Radi, c'est un nouveau lecteur, qui m'a gentiment proposé ce nouveau code couleurs. Enfin, je dis gentiment... En même temps il m'a un peu fait comprendre que le look de mon blog il était, comment dire... naze. En gros, la ronde a un léger goût de chiottes... Je ne peux pas vraiment protester, je crains qu'en effet, ce ne soit vrai. Cela dit, je veux être sûre que ça vous plaise, à vous, qui venez ici. Si vous ne vous y sentez pas à l'aise, alors moi non plus ! Par ailleurs, j'aimerais bien un joli... [Lire la suite]
Posté par Caroline71 à 17:40 - Commentaires [26] - Permalien [#]

21 juillet 2006

Mère en manque

Depuis quelques jours, mes petits ont pris leurs quartiers d'été. Ne pas dire la sensation de liberté qui en découle serait un mensonge éhonté. Ne plus se sentir pressé le soir de rentrer. Décaler l'heure de réveil d'une heure au moins. N'avoir que soi à habiller, laver, coiffer. Même, oui, même, n'avoir que soi ou l'homme à écouter... Parce que deux enfants de six ans, ça parle. Tout le temps. Leur gémellité n'y est pas pour rien, il faut trouver sa place - toujours cette question de place -, pousser l'autre pour s'y mettre, raconter... [Lire la suite]
Posté par Caroline71 à 10:50 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
20 juillet 2006

Précision

Je précise que le texte ci-dessous est le fruit de mon imagination. Que bien sûr, il y a du vécu, de la même façon qu'il y en avait dans la scène raontée par "elle". Mais c'est aussi, plus globalement, l'idée que je me fais de ce qu'un homme et une femme pas trop sûrs d'eux peuvent avoir dans la tête lors des premières étreintes. Je précise ça pour que vous ne pensiez pas que je me livre à un exercice extrêmement narcissique dans lequel je ferais dire à un homme à quel point je suis belle. L'idée c'est juste que parfois, on... [Lire la suite]
Posté par Caroline71 à 11:24 - Commentaires [4] - Permalien [#]
20 juillet 2006

Premières étreintes, un autre point de vue

Les premières étreintes, vues du point de vue de l'homme, enfin, de ce que j'imagine être son point de vue... Pour saisir toute l'extrème subtilité ;-) du propos, je conseille de lire au préalable ce billet, là "Allez, je me lance, je l'embrasse. Le cou, d'abord. En général, ça marche, le cou, non ? Ah, oui , ça a l'air de marcher. Oh là là, ses seins... Quelle poitrine ! Un peu lourde, comme j'aime. Une poitrine réconfortante, de femme. J'étais sûr que sa peau serait douce. Merde, je la sens qui se raidit. Je vais trop vite,... [Lire la suite]
Posté par Caroline71 à 10:57 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
19 juillet 2006

Chez ma gynéco

Hier, rendez-vous chez ma gynéco. Avez vous remarqué que l'on dit toujours "ma" gynéco ? On va chez le coiffeur, chez le médecin, chez l'esthéticienne. Mais on a rendez-vous avec "sa" gynéco... Bref, ces rendez-vous annuels sont toujours l'occasion de faire le point, me disais-je. Le point sur les règles déjà. Avec cette inévitable question qui me laisse toujours sans voix: "A quand remontent vos dernières règles ?". Là, je me retrouve immanquablement comme une adolescente à peine pubère à chercher... [Lire la suite]
Posté par Caroline71 à 10:29 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
18 juillet 2006

Un cadeau

Je ne résiste pas à l'envie de vous montrer ce dessin que Bubblecanelle m'a envoyé. C'est une journée où j'ai beaucoup reçu, une journée riche en émotions. Des retrouvailles, des mots d'amour l'air de rien, un commentaire qui me travaille, et plutôt dans le bon sens, et puis ce dessin. Voilà, cette ronde truculente ne me ressemble pas tout à fait, mais j'en aime l'allure et le style. Courez voir le blog de Bubblecanelle, il est à croquer. Merci...
Posté par Caroline71 à 18:17 - Commentaires [4] - Permalien [#]

18 juillet 2006

S'affamer

"Un médecin ne peut pas faire maigrir une femme programmée pour être en surpoids autrement qu'en l'affamant". C'est en substance le discours tenu par le psychiatre Apfeldorfer dans le supplément féminin du Journal du Dimanche du week-end dernier. Enfin un médecin qui le dit. Enfin cette vérité, écrite noire sur blanc. Si la nature - bonne ou mauvaise, peu importe - a décidé que tu serais grosse, rien ne sert de lutter. A moins de signer pour des mois de privation, jamais tu ne sentiras saillir sous tes doigts les os de... [Lire la suite]
Posté par Caroline71 à 09:26 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
17 juillet 2006

La puissance érotique du ventilateur

Je ne sais pas vous, mais moi, les ventilateurs, ça me met dans tous mes émois. Le bruit, déjà, me transporte directement dans un pays chaud et tropical. Il me rappelle des chambres d'hôtel thaïlandaises, ou de contrées encore plus éloignées dans lesquelles je ne suis jamais allée. Ensuite, cet air chaud dont les pales du ventilo me caressent régulièrement le visage, me fait penser aux alysées de bord de mer. Enfin, lorsque transpirante, je soulève un peu mon tee-shirt et que j'offre mon dos mouillé au souffle tiède de la... [Lire la suite]
Posté par Caroline71 à 17:19 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
17 juillet 2006

Premiers calins...

Bon, grosse grosse journée au boulot, pas le temps pour ce billet passionnant que je comptais vous écrire sur... ah, je ne le dis pas, vous verrez bien demain... ;-) Qui a dit que je n'avais pas d'idée ? Hein ? QUI ??? Donc je vous inflige à nouveau une petite rediff, de saison je pense. Bah oui, l'été, c'est la saison des amours, non ? Premières étreintes Là, il m'embrasse, c'est bon. Le visage, pas de problème. Embrasse moi tant que tu voudras. Ses mains descendent, aïe. Le cou, c'est parfait, c'est bon le cou, j'adore ça.... [Lire la suite]
Posté par Caroline71 à 10:36 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
16 juillet 2006

Moi j'dis ça, j'dis rien

En ce dimanche chaud chaud chaud, je tiens à signaler à ceuces et celles qui auraient des doutes sur l'efficacité de la pressothérapie, que depuis ma séance certes assez humiliante mais ô combien jouissive de gonflage - dégonflage de gambettes, je N'AI PAS EU LES JAMBES LOURDES. Bien sûr, mes pieds enflent encore sous l'effet de la chaleur, et pas qu'un peu. Bien évidemment, mon mollet n'est pas devenu subitement svelte. Mais je n'ai plus cette sensation atroce de pesanteur, qui vous oblige à croiser, décroiser les jambes dans... [Lire la suite]
Posté par Caroline71 à 21:47 - Commentaires [8] - Permalien [#]